Norfolk le 4 juillet

Nous voici à Norfolk, point de ravitaillement. Il nous faut de l’essence et du propane. De plus, bientôt se sera l’independance Day (4 juillet). Nous décidons de le passer dans une ville de grandeur décente, pour plus d’activités. De plus, nous allons enfin pouvoir planifier une autre visite de musées manqués lors de notre descente vers le sud, car un peu trop “rusher” dans notre itinéraire et il fallait bien garder quelques belles activités pour notre passage sur le chemin du retour.

 

Le Nauticus

La dernière fois, lorsque nous étions à Norfolk, c’était un lundi et ce magnifique musée était malheureusement fermé! C’était l’automne et le froid nous rattrapait. Nous avons donc décidé de remettre cette visite en remontant. Voilà, nous y sommes! C’est un très beau musée sur tout ce qui touche l’eau. Il y avait un volet écologique, un autre militaire, deux films images et même de vrai requins. La visite inclus une visite d’un destroyer avec une chasse aux trésors. Pour le faire il faut décoder les indices. Nous découvrons plusieurs façon d’encodage (drapeau, morse, machine à écrire spéciale, etc.). Ce fut une visite très instructive, très impressionnante et surtout un superbe destroyer à visiter. C’est vraiment immense comme bateau.

 

20150703_113852_resize

20150703_115314_resize20150703_145143_resize

20150703_114633_resize

20150703_131814_resize

20150703_133710_resize20150703_134148_resize

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Différente sorte de code sont utiliser, c’est facinant. En voici quelques uns que nous avons essayé :

20150703_134012_resize

Morse

20150703_135231_resize

Code des drapeaux

20150703_142604_resize

 

Nous avons aussi passer une journée à nous promener afin de trouvé les sirènes disposées un peu partout dans la ville. Comme à Catskill (statue de chats), ils ont placé des statues de sirènes un peu partout. Elles sont toutes différentes. Nous en avons trouvé plusieurs…

Voici des preuves :

20150703_170645_resize 20150703_170843_resize 20150703_171026_resize 20150703_171721_resize 20150703_171805_resize 20150704_130530_resize 20150704_131642_resize 20150704_132309_resize 20150704_134758_resize 20150704_141556_resize

 

Pour notre réapprovisionnement, nous avons choisi de faire une halte dans une marina que Rio nous avait conseillez (Rebel marina). Ils ont des voitures de courtoisie gratuites pour les clients de la marina. Il n’y a qu’à prendre la clé et la rendre après avoir fait le plein. C’est très apprécié et surtout cela facilite grandement nos commissions. De plus, les enfants ont profiter de la piscine et du spa pendant que je préparait le souper sur le BBQ de courtoisie de la marina. Cette marina fonctionne sur un système de l’honneur. C’est à dire que si vous voulez faire le lavage, vous n’avez qu’a mettre l’argent dans le contenant prévu à cet effet (genre un petit pot en plastique). Il en va de même pour la glace et d’autre services. Pas besoin de plein de change pour faire le lavage. Les employés de la marina sont super sympathique et très accueillant.

Norfolk est probablement une des plus importante ville où il y a des activités militaires. Nous y retrouvons une base naval et aérienne. Nous nous sommes même fait réveiller au sons du clairon, comme dans l’armée. Ouf, beaucoup de trafic dans les environs ici. Pas mal stressant pour l’amiral qui à lue que nous devons nous tenir loin des bâtiments naval de l’armée américaine. Ils ne rigolent pas eu. Il faut rester à plus de 500 pieds de tous bâtiments navals en tout temps. Si nous approchons à moins de 100 pieds, c’est supposément l’emprisonnement avec une amende salé. Comme je ne visualise pas bien les distances, Danny se paye régulièrement ma tête. Faut dire qu’a plusieurs endroit, il y a des barrières flottantes, des petits bateaux patrouilleur qui font du sur place toute la journée presque, armé de grosse mitraillette sur le pont, toujours au aguet et près à aborder quiconque qui peux sembler louche ou naviguant un peu trop prêt. Lorsque l’on navigue à voile, cela semble rendre les patrouilleurs nerveux lorsque l’on avance dans leur direction, juste avant de faire un taque (changement de bord). Ils appellent occasionnellement pour nous demander nos intentions.

 

Quelques jours plus tard, en retournant au mouillage pour les feux d’artifices…

Situation cocasse, j’étais à la barre et un capitaine de bateau appel depuis un bon moment sur la VHF (radio marine) et Danny me disait “c’est pas pour nous, nous sommes ok nous suivons le chenal et personne n’est à proximité de nous”. Il faut dire qu’il appelait “White Sailing vessel” comme presque tous les bateaux à voile sont blancs ce n’était pas facile de savoir à qui s’adressait le message!

Je voyais bien qu’il y avait un destroyer à environs 2-3 miles de nous me suivre, mais je ne pouvais pas aller plus vite. Alors, ce n’est pas moi qui l’approchait, c’est lui. C’est alors qu’après plusieurs, plusieurs plusieurs tentative, il on appelé “White catamaran”!!! Donc, j’ai pris la radio. Je ne savais pas qui m’appelait à ce moment précis, mais avions un doute notable que c’était probablement notre seul et très gros énorme voisin tout gris qui nous talonnait derrière qui tentais de nous appeler depuis près de dix minutes. Je pensais qu’il serait fâché, car cela faisait un moment qu’il nous appelait. Quand j’ai répondu de mon ton le plus professionnel possible, évidement Danny ne voulais pas parler et m’a passé la VHF, il a compris avec l’accent que j’avais, pourquoi je ne lui avait pas répondu plus tôt. Il a été très gentil et ma donné toutes les directives pour un dépassement et il a fait ça très lentement afin que je puisse bien le comprendre. Ils savent parfois être sympathiques les navy. J’ai eu toute une frousse. Danny à bien rit.

Non mais quand même, nous les connaissons les règles de priorités, un voilier sous voile à toujours priorité sur presque tous les bateaux moteurs !!!

 

Nous et le destroyer au loin…

dd7_1197-destroyer-suit-jessymo-norfolk

 

Le très gros énorme voisin tout gris…

dd7_1198b-destroyer-suit-jessymo-norfolk

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *