Vite, vite, vite nous remontons au nord du 35e parallèle (fin juin 2015)

Pour vous resituer dans le temps, nous reprenons le recit de nos aventures au moment de notre départ la dernière semaine de juin en Caroline du Sud, à Georgetown, après notre épisode du deuxième moteur remplacé.

Nous partons vers 4h45 de la marina Hazzard Marina. Nous manquons les amis du Musée Maritime qui sont venu hier et doivent être repassés aujourd’hui pour nous dire au revoir. Désolé de vous avoir manqué, mais nous devons nous dépêcher pour remonter le plus rapidement possible à Sandy hook. Nous devons payé un extra d’assurance à chaques semaines qui dépasseront le 1er juillet. Nous devons être au nord du 35e parallèle avant cette date (au sud de New-York) avec le renouvellement de nos assurances qui n’a pas été facile (difficultés à trouver un assureur comme pour notre départ). Nos nouvelles assurances sont pour le Lac Champlain et non le sud. Alors, c’est pour cela que nous devons rejoindre Sandy hook qui se trouve au sud de New York au lieu de Cap Hatteras. Pas facile à assurer le catamaran Gemini. Les assureurs ont de la difficultés avec le marché des catamarans. Il faut dire que nous avons un frigidaire au propane et ils n’aiment pas vraiment cela. Gemini font des catamarans depuis plus de 25 ans et ils en ont vendu plusieurs. Je me demande si tous les autres proprio ont de la difficulté à se trouver des assureurs comme nous. Cette difficulté ne remonte pas du voyage, mais bien avant. Bref, nous avons trouvés, c’est maintenant une chose de régler.

Il y avait aussi les autres types d’assurances qui causaient problème. Plus de six mois consécutif dans la même année fiscale à l’extérieur du pays et nous avions plus d’assurance médicale, maladie et médicaments. Nous pouvions dépasser pour l’assurance maladie, car nous pouvons le faire une fois à tous les sept ans, mais nous ne voulions pas utiliser cette option. Notre bref séjour à la maison, nous a permis de l’éviter. En plus, il nous a permis de faire passer les examins des enfants. Dispendieuse dépense, mais fort utile.

Donc, avec le retard de la pièce manquante de notre moteur, nous avons manqué notre fenêtre météo pour aller en mer. C’est alors par l’intracoastal que nous passerons jusqu’à Norfolk. En plus, nous ne pouvons pas aller à la vitesse que nous vonlons, car le moteur est en rodage (Ce qui implique de changer la vitesse à toutes les heures). Toutefois nous avons la chance d’avoir une journée plus longue qu’à l’automne. Nous avons 14 heures par jour pour naviguer.

 

Nous ne sommes pas encore fixer par quel chemin passer. Je voulais passer par le Pamlico Sound pour aller voir Ocracoke et avoir la chance d’apercevoir le fameux phare de Cap Hatteras. Mais c’est pas profond même pour notre catamaran. C’est pleins de détour et il ne faut pas avoir beaucoup de vent, car les vagues montent vites. Nous prenons en compte que nous ne pouvons pas arrêter pour voir ces belles choses (délai assurance) , donc nous passons par l’intracoastal. Nous arrêtons à Oriental pour faire le plein et c’est parti pour le Virginia Cut pour voir la différence entre les deux chemins. Il y aura un poste pour faire la comparaison entre les deux.

 

Nous n’arrêtons que pour la nuit, alors ce n’est très intéressent pour les enfants. Au bout de quelques jours, nous arrêtons à une belle place que nous avions pas beaucoup visité Beaufort NC.

 

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *