Cat Island

Après un court Passage à Georgetown pour faire nos réserves, nous avons pris la route vers Cat Island.  Il ne nous reste pas beaucoup de temps pour voir le reste des Bahamas. Nous prévoyons une semaine à Cat Island, une dans les Eleutheras et une pour les Abacos, si tout va bien.

Nous partons donc à voile avec un vent au près serré (environ 30 à 50 degrés de face). À cette allure, notre catamaran tape beaucoup dans les vagues. Durant le trajet, Danny trouve que le bateau fait un drôle de bruit en provenance de la salle de bain. Il jette un coup d’oeil etsur uncet aperçoit une petite craque dans la salle de bain. Ensuite, il va vérifier aussi dans un des coffres de notre chambre (mur opposé à la salle de bain). Il y a une bonne fissure dans le coffre, environ 12 pouces de long. Ce n’est pas une bonne nouvelle. Nous allons devoir réparer ça au plus vite, afin que ça empire pas. Danny crois que c’est un vestige de notre navigation à partir de Beaufort lors de notre descente.

Nous ralentissons notre allure pour que le bateau tape moins. Ce qui allonge notre journée de voile considérablement. Nous devrons trouver du fibre de verre et de l’epoxy pour réparer. Ce ne sera pas facile, nous ne sommes plus à Georgetown. Nous arrivons à destination à l’heure du souper. Danny essaie d’aller voir d’autres bateaux près de nous pour savoir si par hasard il n’aurait pas ce que nous avons besoin.

Il revient un heure plus tard sans fibre de verre, mais avec du Mahi-mahi. Il a parler avec un autre catamaran que nous avons croisé plus tôt (Beach Magic). Il nous invite à visiter avec eux l’Hermitage le lendemain. Nous ferons un appel à la radio le lendemain pour voir si quelqu’un peut nous aider. Le soir même nous entendons le Ally Cat.  Nous les appelons pour savoir leur emplacement et les inviter pour l’expédition du lendemain.

Le lendemain nous partons pour une belle randonnée, avec nous il y a aussi les gens du Sébas, un autre bateau rencontrer plus tôt dans les Exumas. Sur notre chemin nous croisons un jardin. Il y a des tomates, des courges et du maïs. Le tout pousse dans un sol rocailleux, on n’apperçoit même pas de terre.  Nous comprenons pourquoi les fruits et légumes frais sont très dispendieux. Nous marchons dans une petite colline pour nous rendre à cette petite église. Elle semble vraiment loin, mais c’est plus du au fait qu’elle est très petite en hauteur.

En voici la preuve :

image

image

image

image

Il y avait seulement un homme qui y vivait dans l’Hermitage (un prêtre ou pasteur). Nous y avons aussi fait la découverte d’un cadrant solaire. En redescendant, non loin du bâtiment, nous avons vue une grotte avec des chauves-souris. Je n’aime pas particulièrement ces petites bêtes, mais les enfants étaient impressionnés. Nous avons donc pris une photo de leur découverte. Sur la route du retour,  nous avons été voir pour acheter du pain en début d’après-midi, mais c’était fermé! C’est parfois comme ça dans le sud. Nous repasserons donc plus tard.

En fouinant dans les parages, nous trouvons des noix de coco. Nous apprenons une nouvelle méthode pour les ouvrir. Il faut les lancer très fort sur le pavé, elle finisse par craquer. Il faut prendre les brunes. Pour ceux qui n’ont jamais vu de noix de coco autre qu’à l’épicerie, elle ne sont pas pareils. Elles sont recouvertes d’une pelure épaisse qui est difficile à enlever. C’est cette pelure que nous essayons de faire craquer pour obtenir la noix de coco à l’intérieur. Ensuite, si on laisse la coquille brune au soleil, elle craquera de par elle-même. Nous sommes content, ça fesait longtemps que nous en avions pas trouver. Il y en a beaucoup, mais souvent c’est sur des terrains privés.

image

image

Nous rencontrons Ally Cat en descendant de la colline. Nous continuons notre route avec eux. Nous allons en ville pour voir si nous ne pourrions pas trouver les matériaux pour notre réparation. Nous visitons le petit village. Il y a plein de petites cabanes de toutes les couleurs, c’est très joli. Nous croisons aussi une places où ils fabrique des petits bateaux à voile pour la prochaine régate. Danny et Mike s’informent s’ils peuvent nous vendre un peu de matériaux. Ils sont plus intéressés à venir faire la réparation eux-mêmes, mais Danny s’en méfie, car quand on leur demande combien ça peut coûter, ils réponde jamais vraiment et ils mentionne que ça sera pas cher… Mike nous dit un peu plus tard qu’il a probablement tout ce qu’il faut sur sont bateau et qu’il pourra en racheter à Porto Rico.

Cliquez sur la photo panoramique pour l’agrandir…

DD7_9849-51 - Panoramique Cat Island village_resize

 

Nous prévoyons souper avec eux au Fish fry que nous avons croisés plutôt sur la route. Nous sommes très heureux de souper avec Mike, Kimberly et leur fille Ally.

Photo de cette soirée

image

Le lendemain Danny et Mike font la réparation. Un projet plutôt poussiéreux, mais tout c’est bien dérouler. Pas facile de ne pas mettre de la poussière partout quand ont se sert d’un “grinder”  dans un bateau. Nous devons cependant rester sur place de 3 à 4 jours le temps que le tout soit bien collé et séché. Nous ne pourrons pas suivre Beach Magic et Sébas. Nous essayerons de les recroiser en route un peu plus loin. Depuis un certain temps, nous avions quelques fois des problèmes avec la radio VHF. Nous avons enfin trouvé pourquoi nous avons nos problèmes avec notre radio. Nous n’avions plus d’antenne. Danny profite de ce temps d’arrêt forcé pour fabriquer une antenne de fortune à l’aide d’un ceintre et d’un cure-dent.

J’en profite aussi pour me reposer, car j’ai les symptômes d’une bonne labiryntite. Je suis toute étourdie et j’ai de la difficulté à rester debout. Lorsque je tourne la tête, c’est comme dans un manège à la ronde. Ça a passé quand-même assez rapidement, une chance. À la maison le plancher ne bouge pas, mais dans le bateau oui. C’est donc pas facile quand on a des étourdissements de continuer de faire nos choses. J’avais par chance un médicament très efficace pour ce problème.

Après 4 jours, nous levons l’ancre et les voiles. Nous nous dirigeons vers Little St-Salvador. C’est une île privée qui appartient à une compagnie de bateau de croisière. Lorsqu’il y a un bateau, il est strictement interdit d’aller y débarquer. Nous arrivons en fin d’après-midi et il y a un gros bateau de croisière. Nous nous ancrons près de la plage pour pouvoir y aller,  un peu après leur départ.

Pendant ce temps, Danny va à la pêche et nous rapporte une nouvelle sorte de poisson. Il était tellement curieux qu’il est venu mordiller le bout de la sligne Hawaïenne (sorte de harpon) en disant : “mange-moi. mange-moi, mange-moi!” Ensuite, nous revoyons le “trigger fish” qui nous a accueilli lorsque nous avions mouillé l’ancre à notre arrivée. Danny sort la canne à pêche et essai de le pêcher. C’est un poisson qui a une petite bouche et un bon dentier. Après la 3e fois, Danny laisse M. Trigger fish bien avaler le tripier. Voilà, nous avons un nouveau passager qui fera un bref passage dans nos assiettes,  puis finira bien confortablement dans nos estomacs.

Le bateau de croisière quitte l’île vers 16h00! Yes, c’est à notre tour de visiter l’île. Nous avons choisi cette île, car il y a plusieurs géocaches de cachés. Nous sommes parti pour en trouvé une. Jessy trouve la géocache après une demi-heure de recherche. Les enfants sont contents, nous essayerons d’en trouver d’autres durant notre voyage.

 

L’endroit est paradisiaque on comprend pourquoi il ont acheter cette île. Il y a plusieurs attraction dont un parc, un énorme bar en forme de bateau pirate, des boutiques, des espaces VIP et plus. Nous passons la nuit et repartons pour traverser vers les Eleutheras. Nos amis Rio traverse en même temps que nous vers cette destination. Nous ferons un autre bout de chemin avec eux.

 

Voici quelques photos :

Cliquez sur la photo panoramique pour l’agrandir…

DD7_9911-14 - Plage et bateau ressort_resize

 

Bar dans le bateau, mais où sont-ils? C’est le temps pour le 5 à 7 !

Cliquez sur la photo panoramique pour l’agrandir…

DD7_9902-04 - Bar dans bateau_resize

DD7_9887_resize

 

Nous trouvons la géocache du bateau pitare

DD7_9884-85 - Panoramique Geocache_resize

 

Le salon VIP juste pour nous avec vue sur notre bateau.

DD7_9948_resize

 

On s’en va où après cet endroit ?

DD7_9953_resizeDD7_9955_resize

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *